FORMATRICE  et  ASSISTANTE FORMATION


Marie Christine CAMPO-PAYSAA, présidente de l’association AssPPA ( Association pour la Promotion et la Pratique de l’Ayurveda ) Formatrice au Centre Ayurveda d’Aquitaine responsable des formations et, consultante de Vaidyagrama Ayurveda Healing Village / Coimbatore
Formée au yoga sadhana, par Shri yogi Diagaradjane SADA, de 1989 à 1992, diplômée de la Fédération des yogas traditionnels, maitre Reiki, depuis 1994.

  • a enseigné le yoga à partir de cette période, pendant 18 ans, jusqu’en 2010.
  • en 1995, a été formée au massage ayurvedique, par Swami Yoga ANAND BHARATI (APMA), et a enseigné pour APMA, jusqu’en 2003.
  • En 2003, formation à Chakrapani Ayurveda Clinic / Jaipur, des différentes techniques de massages de l’Ayurveda avec les Dr Rajesh Kumar KALVADYIA, Amita GUPTA et Mita KOTECHA, termine son enseignement avec le Dr Rajesh KOTECHA
  • à partir de 2004, va chaque année en Inde, à Chakrapani Ayurveda Clinic, pour compléter et mettre à jour ses connaissances, et reçoit l’enseignement, Ayurveda et Pancha Karma Thérapie, ainsi qu’un enseignement théorique des bases approfondies de l’Ayurveda, par le Dr Rajesh KOTECHA
  • depuis 2005, se consacre exclusivement à l’Ayurveda

 


PROTOCOLES DES FORMATIONS DE L’AYURVEDA AU CENTRE AYURVEDA D’AQUITAINE ET  DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION

DESCRIPTIF CERTIFICATION

  • Information sur les massages de l’Ayurveda
  • inscriptions aux sessions et réservation des places : prérequis, traitements et acceptations des candidats
  • déroulement des cours théoriques et pratiques : accueil, formalités
  • contrôle continu en cours de formation
  • examen de fin de formation :  admission / élimination, possibilités de rattrapage
  • suivi des personnes certifiées

PROTOCOLES ET PROGRAMMES DES FORMATIONS

  • Le Centre Ayurveda d’Aquitaine, organise les formations aux différentes techniques des massages de l’Ayurveda, et des bases théoriques.  Notre but est l’enseignement de ces techniques, et de ces bases théoriques, comme l’étude du prakriti et du vrikriti, l’hygiène de vie et la diététique (utilisation des épices) en fonction des constitutions (dosha), la théorie des marmas, la prise et la lecture du pouls, la lecture de la langue. L’étude de la pratique et de la théorie, permet l’exercice des différents massages de bien-être et de relaxation dans les conditions optimum. Dans l’enseignement, la théorie représente 50% du temps de formation.  La médecine indienne est reconnue depuis plus de 50 ans par l’OMS. N’étant cependant pas reconnue en France, trop d’enseignement de théorie n’est pas l’objectif recherché, le but étant l’adéquation de la théorie et de la pratique et non les connaissances personnelles. Transmettre des connaissances pouvant laisser penser à l’étudiant, qu’il pourra pratiquer des diagnostics, n’est pas non plus notre but. Celui de l’école, est de former les stagiaires à la pratique des massages, aux conseils d’hygiène de vie et d’hygiène alimentaire, afin qu’ils aient la possibilité de créer leur structure, ou de postuler dans un centre de Thalasso thérapie ou centre de remise en forme.  Il est cependant possible pour une personne parlant parfaitement anglais, et ayant plusieurs années à sa disposition, et le souhait d’intégrer une université ayurvedique en Inde, de faire un doctorat en Ayurveda (non reconnu en France). Le cursus de base d’un médecin ayurvediste est de 6 ans, pour le BAMS (doctorat en Ayurveda, médecine et chirurgie), les spécialisations allongeant de 1 à 7 ans le parcours complet. Il est également possible d’intégrer les formations des bases directement à Vaidyagrama Ayurveda Healing Village. Mais dans ce cas, notre agrément de formation professionnelle ne peut être utilisé, étant exclusivement réservé aux formations dispensées en France.

Module  I : 12 jours
– Abhyangam : Etude de la technique du massage complet du corps (huiles spécifiques)
– Marmathérapie : initiation à la connaissance et à la stimulation des points marma
– Mukha-Abhyangam : massage du visage
– Etude des Dosha (constitutions physiques et mentales)

– Etude du  Prakriti et des Vrikriti
– Introduction à la diététique et à l’hygiène de vie
– massage au bol kansu

Module II : 2 jours
– Shirodhara, massage par écoulement d’un filet huile tiède sur le front- étude de la technique
– Nasyam, massage des sinus
– Karnapuram, massage et traitement des oreilles
– Shiro-Abhyangam : massage de la boite crânienne
– pada dhawana, bain et détente des pieds à l’eau de rose

Module  III : 1 jour
– Udvartanam: massage et gommage du corps, aux huiles spécifiques et poudres de plantes, sudation

Module  IV : 1 jour
– Shasti shali : massage au pochon (riz, plantes et huiles spécifiques)

Module  V : 1 jour
– Patra pinda swedana : massage au pochon (poudres de plantes avec huiles chaudes spécifiques)

Module VI : 1 jour
– Janu basti, Kati basti, Greeva basti : bains d’huile chaude spécifique sur les genoux, le dos et la nuque.

L’enseignement global est de 18 jours pour 126 heures. Il est divisé en modules de 12, 2 et 1 jours, un certificat de formation, étant délivré au stagiaire, à l’issue de chaque module.

2- Les formations sont ouvertes à toute personne, sans distinction de statut ou de profession.
– salariés de toute provenance
– professions libérales
– personnes en recherche d’emploi ou en reconversion

3- ENSEIGNEMENT

Les formations sont conduites par un enseignant formé en Inde à Chakrapani Ayurveda Clinic, et ayant travaillant depuis 15 ans avec eux. Elles sont certifiantes. Les stagiaires ont la possibilité de terminer leur cursus et faire valider définitivement leurs connaissances en Inde, à Vaidyagrama Ayurveda Healing Village, à Coimbatore, en immersion totale dans l’Ayurveda, pendant 15 jours. Ils recevront dans ce cas, la fin des formations des bases de l’Ayurveda, ainsi qu’un pancha karma thérapie, et un certificat de thérapeute validant la globalité du cursus de formation de thérapeute en Ayurveda. (praticien/ne en massages)

 

4- OBJECTIF DES MODULES :

Apprendre les techniques du massage abhyangam (massage tonique ou relaxant du corps), shiro-abhyangam (massage et détente de la boite crânienne), mukha-abhyangam (massage du visage), la marmathérapie, (étude de la stimulation des points d’énergie en Ayurveda), les dosha (étude du prapkriti : constitutions physiques et mentales, utilisée pour le choix de l’huile de massage), étude des vrikriti (déséquilibres), approche de la diététique et de l’hygiène de vie, connaissance et utilisation des huiles principales, et adaptation de la méthode à la morphologie et à l’état de la personne (massage doux ou tonique), le but étant la détente et la relaxation.
Apprendre la technique de Shirodhara (massage par écoulement d’un filet d’huile sur le front, dont le but est la relaxation profonde), avec le matériel spécifique (droni, potence et pot de cuivre pour écoulement de l’huile). Apprendre les massages nasyam et karnapuram (massages des sinus et des oreilles).
Apprendre le massage et gommage Udvartanam à l’aide de poudres de plantes et d’huiles spécifiques chaudes, suivi d’une sudation sur le droni, dont le but est l’élimination et perte de poids,  ainsi que Shasti shali swedana, le massage au pochon de riz, huiles et plantes spécifiques, servant à tonifier le corps, puis par le massage Patra pinda avec les pochons et huiles chaudes spécifiques, dont le but est d’apaiser les tensions, et enfin terminer par Janu basti, Kati Basti et Greeva basti, ou l’on apprend à localiser un bain d’huile sur différentes parties du corps (genou, dos et nuque), pour  leur assouplissement.

5- PROGRAMME DE FORMATION DES MODULES :

Après une approche théorique sur l’origine et les composantes des massages, chaque jour est consacré l’après midi, à l’apprentissage de la technique Abhyangam, composée de différentes séquences sur l’ensemble du corps, à l’aide d’huiles spécifiques, , le matin étant consacré à l’enseignement théorique des bases de l’Ayurveda. Une journée est consacrée à l’étude des marma (points d’intersection des flux d’énergie en médecine ayurvedique), Mukha-Abhyangam (massage du visage), ainsi que le massage des pieds au bol kansu (bol de cuivre), suivi de pada dhawana (bain des pieds à l’eau de rose, après le massage au bol). Quatre journées, sont consacrées à l’étude des dosha (constitutions physiques et mentales selon l’Ayurveda) et aux vrikriti (déséquilibres), l’introduction à la diététique selon l’Ayurveda et à l’hygiène de vie, à l’utilisation des huiles de massage spécifiques se rapportant à chaque constitution. L’étude des épices termine en deux jours, la formation théorique. Une révision générale de la technique du massage le 12ème jour, valide la connaissance du module 1.  Les 13ème  et 14ème  jours sont consacrés à l’apprentissage de la pratique de shirodhara à l’aide du droni (table en tack), de la potence et du pot destiné à recevoir l’huile spécifique à ce massage et à son écoulement sur le front, de la technique de massage des sinus et des oreilles, à shiro-abhyangam (massage tonique de la boite crânienne). Le 15ème  jour est consacré à l’apprentissage de la technique d’Udvartanam avec les huiles et poudres de plantes, suivi d’une sudation sur le droni, (table en teck); le 16ème  jour à l’apprentissage de Shasti shali swedana, technique de massage à l’aide de riz, huiles et plantes spécifiques, le 17ème  jour est consacré à Patra pinda swedana, massage aux pochons et huiles chaudes aux plantes spécifiques. Le 18ème  jour est consacré à l’apprentissage de  Janu basti, Kati basti, et Greeva basti, localisation de bains d’huile sur différentes parties du corps, genoux, dos et nuque.

6- MOYENS PÉDAGOGIQUES :

L’enseignement des modules nécessite des tables dédiées aux massages ayurvedique.( tables larges et légèrement creuses, et notamment un droni -table en teck-), ainsi qu’un tunnel de sudation, pourvu d’un générateur de vapeur, des huiles de massage appropriées et élaborées en Inde, ainsi que du matériel spécialisé, notamment pour le massage Shirodhara, qui s’effectue à l’aide du droni, d’une potence en teck, et d’un pot en cuivre spécialement conçu pour l’écoulement d’un filet d’huile sur le front. Les autres techniques nécessitent quelques matériels, tels que tissu de coton fin, farine, poudres et feuilles de plantes ayurvediques, riz, lait, bols kansu. A la fin du stage, il est remis à l’étudiant, un support écrit ainsi qu’une certification de formation, signée  par la présidente Marie Christine Campo-Paysaa et la formatrice Catherine Jacques.

7- EXÉCUTION DU PROGRAMME :

Le stage se passe en 18 jours. Deux jours sont consacrés au massage du plan arrière du corps. Il commence par les jambes, le jour 1, puis le dos le jour 2. Les 2 jours suivants au plan avant, en commençant par les jambes le jour 3, puis le thorax et l’abdomen le jour 4. Le 5ème jour est consacré à la révision générale de l’avant, et de l’arrière. Le 6ème  jour, à l’étude théorique (planches) et pratique des points marma (points d’intersection des flux d’énergie en médecine ayurvedique), de Mukha-Abhyangam (massage du visage), et du massage des pieds au bol kansu, suivi de pada dhawana (bain des pieds). Les 5 autres jours sont consacrés à l’étude théorique de la détermination des constitutions physiques et mentales (doshas), application théorique et pratique avec détermination du prakriti (constitution à la naissance), des vrikriti (déséquilibres), approche de la diététique selon les dosha, à chaque constitution correspondant une alimentation et un massage appropriés, puis enfin à l’utilisation des huiles spécifiques à chaque

constitution, Le dernier jour est consacré à la révision générale de la technique du massage. Le module Shirodhara s’exécute au cours du 13 et 14ème  jour, précédé de shiro-abhyanga (massage de la boite cranienne) au cours duquel on apprend l’utilisation de la potence et du pot de cuivre servant à l’écoule-ment de l’huile sur le front ainsi qu’à l’étude de la gestuelle (technique spécifique de l’Ayurveda) pour le massage des sinus et des oreilles. Le 15ème  jour, l’étude de la technique du massage Udvartanam sera dispensée à l’aide d’huiles et poudres de plantes spécifiques selon un mode opératoire adapté à la personne. Cette technique se termine par une sudation sur le droni (table en teck) à l’aide du tunnel de sudation et d’un émetteur de vapeur. Le 16ème  jour sera consacré à Shasti shali swedana, massage complexe s’effectuant à l’aide d’une préparation de pochon de riz, lait et poudres de plantes spécifiques. Le 17ème  jour sera consacré à Patra pinda swedana, technique nécessitant la préparation de pochons de plantes et huiles spécifiques. Nous terminons enfin le 18ème  jour, par les techniques de Janu basti, Kati basti et Greeva basti, dont le but est de faire reposer de l’huile spécifique chaude sur certaines parties du corps, en façonnant des parois à l’aide d’eau et de farine, afin de retenir l’huile sur les parties concernées, que sont les genoux, le dos et la nuque.

7- VALIDATION DES CONNAISSANCES

il n’y a pas de tests d’entrée en formation, celles-ci s’adressant à tout public valide (physique). En cours de stage, un contrôle permanent des acquis par les 2 enseignants, facilite l’intégration de la gestuelle des différentes techniques. Un contrôle général des acquis en fin de module 1 (le plus long et le plus dur à intégrer), le 12ème jour, valide les connaissances pour chacun des participants. Pour les stagiaires finançant eux-mêmes leurs formations, et notamment la fin de cursus, ils peuvent le terminer en Inde, à Vaidyagrama Ayurveda Healing Village, où ils recevront une validation globale des connaissances, par le Team des médecins et le médecin chef de la clinique.

Fin du cursus en Inde :
Les fins de formations et les pancha karma therapie sont supervisés par des médecins du team : Vaidyagrama Ayurveda Healing Village,

  • Anu basti
    • Nadi swedana
    • Tarpanam
    • Connaissances approfondies des épices et de leurs utilisations
    • Initiation à la cuisine ayurvedique
    • Révision générale, contrôle et validation des connaissances

 

Il n’existe pas actuellement en France, de diplôme d’état, mais notre enseignement est dispensé en étroite relation avec Vaidyagrama Ayurveda Haeling Village, clinique ayurvedique de Coimbatore,  de son médecin chef et de son équipe de médecins, tous issus des cursus universitaires.  Une grande partie de nos stagiaires ayant terminé leur cursus, se sont installés en tant que praticiens en Ayurveda, ou ont trouvé un emploi en centre de thalasso.