Blog

Bases factuelles pour l’Ayurveda

Promouvoir les bases  factuelles pour l’Ayurveda

 

Le Journal of Ayurveda and Integrative Medicine (J-AIM) est actuellement dans sa dixième année de publications opportunes et réussies. Au cours de la dernière décennie, la revue a fait la promotion de l’Evidence Base Ayurveda – EBA et a fait une marque définitive parmi diverses autres revues publiées dans le domaine de l’Ayurveda et des disciplines connexes [1]. (L’évidence explique la documentation de la recherche clinique, basée sur l’Ayurveda et signifie l’approche de la pratique de l’Ayurveda en utilisant les preuves / résultats d’une recherche bien conçue et bien conduite. Étant donné que les traitements ayurvédiques sont mentionnés dans les anciens textes, il est dit que l’Ayurveda manque de preuves ou d’essais cliniques, et, est principalement théorique. Alors maintenant, les Vaidyas – physiciens en Ayurveda – et les instituts mettent l’accent sur la promotion de plus de recherches cliniques sur divers aspects des traitements, promouvant ainsi la base de preuves pour l’Ayurveda). Afin de réitérer notre engagement à soutenir l’EBA, nous sommes heureux de publier ce numéro spécial virtuel (VSI) contenant des articles soigneusement sélectionnés des numéros précédents de la revue ainsi que quelques nouveaux. L’EBA prend de l’importance car l’Ayurveda est soigneusement examinée à l’échelle mondiale pour son potentiel à être considéré comme une riche ressource de connaissances et de sagesse pour la santé. Dans ce numéro, nous présentons une large gamme d’articles couvrant divers domaines d’intérêt représentés par divers types d’articles qui utilisent des approches innovantes. Le processus de création de bases factuelles nécessite une réflexion approfondie sur une telle expérimentation innovante tout en confirmant son alignement sur le cadre théorique de l’Ayurveda [2].

  1. À propos du numéro spécial virtuel

    Les articles de ce VSI représentent de telles enquêtes qui plongent dans divers concepts de base de l’Ayurveda et ont le potentiel d’ouvrir la voie vers l’avancement de l’EBA. Les articles inclus dans ce numéro représentent un large éventail d’ouvrages: expériences en laboratoire, revues, hypothèses, séries de cas, études cliniques et bien d’autres.

    Une revue complète sur Ocimum sanctum Linn., (Tulsi) peut servir de modèle pour de futures revues car elle couvre de manière exhaustive une vaste littérature avec une interprétation perspicace [3]. Une revue narrative axée sur la science du vieillissement en Ayurveda, présente des preuves indispensables dérivées d’études scientifiques récentes. Les études incluses dans cette revue soutiennent la rubrique séculaire de la prescription ayurvédique et, par conséquent, cela peut être considéré comme un modèle efficace pour examiner les pratiques ayurvédiques tout en examinant la littérature scientifique actuelle pour les soutenir [4]. Une autre revue raconte les effets physiologiques et psychologiques de la concentration méditative (dharana) et de la méditation sans effort (dhyana) – les deux aspects importants de la méditation prescrits par la tradition classique du yoga. La revue a pu distinguer clairement ces deux modes de méditation grâce aux preuves présentées [5].

    Des études observationnelles telles que des rapports de cas et des séries de cas sont cruciales pour construire la «pyramide des preuves» pour l’Ayurveda. Une série de cas dans ce numéro décrit les preuves cliniques et échographiques pour la prise en charge intégrative de la fistule anale par le biais du «Kshara Sutra», une procédure para-chirurgicale complétée par une fistulectomie partielle, une intervention utilisée en chirurgie conventionnelle [6]. Une autre étude observationnelle menée auprès de patients atteints de polyarthrite rhumatoïde évalue l’utilisation d’une formulation ayurvédique contenant les extraits de Withania somnifera (L.) Dunal (Ashwagandha), Boswellia serrata Triana & Planch. (Salai Guggul), Zingiber officinale Roscoe (Ginger) et Curcuma longa L. (Haldi), et signale que la formulation est sûre et efficace dans la gestion à long terme de la polyarthrite rhumatoïde chronique symptomatique active. En outre, un dossier de suivi de trois ans de ces patients a montré que les médicaments modificateurs de la maladie ou les corticostéroïdes peuvent être utilisés judicieusement avec cette formulation. Ce travail prend de l’importance car il évalue une approche véritablement intégrative dans la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde chronique en situation clinique réelle [7]. Un article sur Nadi Pariksha (diagnostic du pouls) examine la nature du nadi tel que documenté dans la littérature classique et décrit les différents paramètres cliniques traditionnels tels que gati, vega, sthira, capala et kathinya pour l’examiner. Le travail examine attentivement la littérature récente sur Nadi Pariksha et suggère que les paramètres traditionnels peuvent être étroitement associés aux paramètres contemporains tels que la vitesse des ondes de pouls, la variabilité du taux de pouls et la dureté de l’artère. Il suggère également que ces nouveaux paramètres peuvent être utiles dans d’autres études sur la validation de Nadi Pariksha [8].

    L’ayurveda est basé principalement sur le principe de la «pensée systémique» et propose une approche «système global» pour comprendre divers phénomènes de la vie. Cependant, la technologie et les outils actuellement disponibles sont de portée réductrice et se concentrent principalement sur les composants. Jayasundar et al., Dans leur étude, ont évalué le potentiel anti-rétroviral de six plantes ayurvédiques par métabolomique basée sur la spectroscopie RMN du proton à haute résolution. L’étude analyse et discute des possibilités et des défis d’une telle approche [9].

 

 

«Ayurveda Biology» est un programme unique conçu par le professeur MS Valiathan et soutenu par le Département des sciences et de la technologie du gouvernement indien. Ce programme a été en mesure de fournir des informations importantes sur les actions biologiques d’Amalaki Rasayana. L’une des études publiées dans J-AIM suggère une possibilité que «le maintien de la longueur des télomères pourrait être facilité par une augmentation de l’activité de la télomérase lors de l’administration de rasayana chez les personnes âgées» [10].

Le numéro spécial virtuel actuel présente également des exemples de nombreuses collaborations de recherche. Un travail effectué par le Conseil central pour la recherche en sciences ayurvédiques (CCRAS) en collaboration avec l’Institut indien de technologie chimique (IICT), Hyderabad et l’Institut indien de l’Ayurveda (AIIA), New Delhi a rendu compte des résultats de la caractérisation chimique d’un Formule ayurvédique, Mahalaxmi Vilas Rasa. Cette étude utilise des méthodes spectroscopiques et chromatographiques pour suggérer que les procédures pharmaceutiques classiques utilisées dans la fabrication de Mahalaxmi Vilas Rasa convertissent les macro-éléments en composants thérapeutiquement efficaces. Il est également suggéré que les normes dérivées de cette étude puissent désormais être utilisées comme références pour la normalisation et l’assurance qualité de cette préparation [11]. Une autre étude étudie la nature chimique de Vanga Bhasma à l’aide d’outils modernes. L’étude suggère que le composé organométallique (SnO2) se forme à la fin du processus de fabrication et contient des nanoparticules en pourcentage variable selon les méthodes de préparation [12].

Dhupana (fumigation), une procédure classique qui utilise des plantes avec des substances inorganiques et organiques, est étudiée pour évaluer la désinfection de l’environnement. Les enquêteurs ont étudié le potentiel de désinfection des surfaces et l’amélioration de la qualité microbienne de l’air pour conclure que la fumigation avec des matériaux suggérés par l’Ayurveda est efficace pour améliorer la qualité de l’air. L’étude fait également allusion à une utilisation possible de ces matériaux pour désinfecter les surfaces et donc à maîtriser les infections nosocomiales [13].

Le noyau de discussion intitulé « Le nerf vague peut-il servir de biomarqueur pour l’activité vata-dosha?» Propose l’activité vagale comme l’une des variables pour comprendre l’activité de Vayu. Les auteurs utilisent la technique de poser des questions provocantes pour arriver à certaines de ces possibilités. Ce travail est un excellent exemple pour démontrer «à quel point le questionnement est important?» Dans une compréhension plus approfondie et aussi dans la juxtaposition des concepts de deux systèmes de connaissances différents [14].

Nous avons tenté de rassembler un bouquet d’articles pour présenter au lecteur un large éventail d’études fondées sur des preuves sur l’Ayurveda. Nous espérons donner beaucoup d’impressions et de directives non seulement aux personnes travaillant dans la recherche en Ayurveda, mais aussi à d’autres spécialistes de la médecine, des chercheurs biomédicaux et d’autres lecteurs intéressés dans le monde entier. Nous sommes convaincus que nos lecteurs trouveront cette collection précieuse et intéressante.

Reconnaissance

L’auteur remercie le Dr Girish Tillu et Mme Kalyani Kumbhare du SPPU, Pune, pour les commentaires qu’ils ont fournis lors de la finalisation de l’éditorial.

 

 

 

References

[1]

  1. PatwardhanTime for evidence-based Ayurveda: a clarion call for action

J Ayurveda Integr Med, 4 (2) (2013), pp. 63-66, 10.4103/0975-9476.113860

CrossRefView Record in ScopusGoogle Scholar

[2]

  1. ShankarConceptual framework for new models of integrative medicine

J Ayurveda Integr Med, 1 (1) (2010), pp. 3-5

CrossRefView Record in ScopusGoogle Scholar

[3]

  1. CohenTulsi – Ocimum sanctum: a herb for all reasons

J Ayurveda Integr Med (2014), 10.4103/0975-9476.146554

Google Scholar

[4]

R.V. RaoAyurveda and the science of aging

J Ayurveda Integr Med, 9 (3) (2018), pp. 225-232, 10.1016/j.jaim.2017.10.002

Article

Download PDFView Record in ScopusGoogle Scholar

[5]

  1. Telles, N. Singh, R.K. Gupta, A. BalkrishnaA selective review of dharana and dhyana in healthy participants

J Ayurveda Integr Med, 7 (4) (2016), pp. 255-260, 10.1016/j.jaim.2016.09.004

Article

Download PDFView Record in ScopusGoogle Scholar

[6]

  1. Nema, S.K. Gupta, T.S. Dudhamal, V. MahantaTransrectal Ultra Sonography based evidence of Ksharasutra therapy for Fistula-in-ano – a case series

J Ayurveda Integr Med, 8 (2) (2017), pp. 113-121, 10.1016/j.jaim.2017.01.013

Article

Download PDFView Record in ScopusGoogle Scholar

[7]

  1. Chopra, M. Saluja, T. Kianifard, D. Chitre, A. VenugopalanLong term effectiveness of RA-1 as a monotherapy and in combination with disease modifying anti-rheumatic drugs in the treatment of rheumatoid arthritis

J Ayurveda Integr Med, 9 (3) (2018), pp. 201-208, 10.1016/j.jaim.2017.07.009

Article

Download PDFView Record in ScopusGoogle Scholar

[8]

P.V.G. Kumar, S. Deshpande, H.R. NagendraTraditional practices and recent advances in Nadi Pariksha: a comprehensive review

J Ayurveda Integr Med (2018 Aug 10), 10.1016/j.jaim.2017.10.007

pii: S0975-9476(17)30262-0

Google Scholar

[9]

  1. Jayasundar, S. Ghatak, M.A. Makhdoomi, K. Luthra, A. Singh, T. VelpandianChallenges in integrating component level technology and system level information from Ayurveda: insights from NMR phytometabolomics and anti-HIV potential of select Ayurvedic medicinal plants

J Ayurveda Integr Med, 10 (2) (2019), pp. 94-101, 10.1016/j.jaim.2017.06.002

Article

Download PDFView Record in ScopusGoogle Scholar

[10]

K.P. Guruprasad, S. Dash, M.B. Shivakumar, P.R. Shetty, K.S. Raghu, B.R. Shamprasad, et al.Influence of Amalaki Rasayana on telomerase activity and telomere length in human blood mononuclear cells

J Ayurveda Integr Med, 8 (2) (2017), pp. 105-112, 10.1016/j.jaim.2017.01.007

Article

Download PDFView Record in ScopusGoogle Scholar

[11]

  1. Srikanth, A. Singh, S. Ota, B. Sreedhar, Dhiman K.S. GalibChemical characterization of an Ayurvedic herbo-mineral preparation- Mahalaxmi vilas Rasa through spectroscopic & chromatographic methods

J Ayurveda Integr Med (2018)

[in this issue]

Google Scholar

[12]

  1. Kale, N. RajurkarSynthesis and characterization of Vanga bhasma

J Ayurveda Integr Med, 10 (2) (2019), pp. 111-118, 10.1016/j.jaim.2017.05.003

Article

Download PDFView Record in ScopusGoogle Scholar

[13]

S.B. Bhatwalkar, P. Shukla, R.K. Srivastava, R. Mondal, R. AnupamValidation of environmental disinfection efficiency of traditional Ayurvedic fumigation practices

J Ayurveda Integr Med (August 2019), 10.1016/j.jaim.2019.05.002

Google Scholar

[14]

V.N. Sumantran, P.P. NairCan the vagus nerve serve as biomarker for vata dosha activity?

J Ayurveda Integr Med, 10 (2) (2019), pp. 146-151, 10.1016/j.jaim.2019.04.003

Article

Download PDFView Record in ScopusGoogle Scholar

Peer review under responsibility of Transdisciplinary University, Bangalore.