Maladie

La dépression nerveuse

Facebook

La dépression affecte de nombreuses personnes chaque année, souvent avec des conséquences débilitantes. Cela influence votre vie entière, votre travail, vos relations et même votre santé physique. Presque tout un chacun s’est senti une fois, légèrement déprimé à un moment donné. Les symptômes de la dépression varient d’une personne à l’autre. Lorsque les symptômes sont accablants et invalidants, on se rapproche du médecin pour obtenir de l’aide. Selon l’Ayurveda, l’Ama (toxines) s’accumule dans les tissus, perturbe la délicate biochimie du corps, provoquant des frustrations mentales menant souvent à la dépression. D’autres facteurs comme la toxicomanie, la perte d’un être cher, etc. peuvent aussi causer la dépression. C’est une maladie qui s’infiltre dans tout votre corps. La dépression peut causer des maux physiques et vice versa. Un traitement rapide est donc nécessaire. Il en existe de nombreux en Ayurveda (Shiro Abhyanga, Shirodhara, etc.), ainsi que des plantes ayurvédiques, qui aident à la traiter efficacement, en améliorant les fonctions cognitives et la mémoire et en amenant ainsi vers un état mental sain. Dans ce bulletin, nous verrons  la dépression connue sous le nom de « Vishada » en Ayurveda.

 

Gagner sur la dépression par l’Ayurveda

La dépression n’est pas simplement d’être triste ou  mélancolique, mais c’est un groupe de signes où la personne se sent sombrer, est triste, désespérée et seule, où elle ne parvient pas à aborder la positivité, indépendamment des situations positives ou négatives de la vie; elle a un sentiment de vide, est  incapable de jouir des choses dont elle a normalement envie, est difficilement dans son travail, n’a pas de passe-temps ou évite la compagnie d’amis. Cela affecte sa productivité, son sommeil, son appétit, ou peut être même la cause de maladies physiques graves, de troubles mentaux et comportements anormaux, sur une longue période de plus de quelques semaines ou quelques mois.. La stigmatisation sociale et les tabous culturels concernant les troubles mentaux, font qu’il est encore plus difficile pour la personne souffrant de dépression, de communiquer avec ceux qui l’entourent, ou d’obtenir l’aide médicale nécessaire. Même une grande personnalité comme Arjuna n’a pas été épargnée par Vishada. La dépression y est décrite dans le 1er chapitre du Mahabharata, comme Arjuna Vishada Yoga. La dépression touche 350 millions de personnes dans le monde, dont les femmes sont plus nombreuses que les hommes, et 1 million de décès par an, du à celle-ci. On dit qu’il s’agit d’un «rhume de santé mentale», qui peut affecter n’importe qui, dans n’importe quel groupe d’âge, indépendamment du statut socio-économique et de la race.

L’Ayurveda explique la dépression ou Vishada, comme un symptôme associé à de nombreuses affections physiques, ainsi que d’une maladie psychiatrique distincte. Dans l’Ayurveda, les commentateurs comme Chakrapanidatta, Dalhana ont élaboré le terme «Vishada» (peur et faiblesse),  comme étant ce qui affaiblit le corps et l’esprit, et, est le facteur aggravant de la plupart des maladies. L’Ayurveda considère l’esprit et le corps comme les deux faces de la même pièce où une maladie physique peut générer une maladie mentale. Par exemple, les maladies comme l’épilepsie, la lèpre, le psoriasis, etc. peuvent causer une dépression chez la personne en raison de la stigmatisation sociale envers de telles maladies. De même, une condition mentale peut à son tour ouvrir la voie à une maladie physique, le meilleur exemple pour la plupart d’entre nous, c’est la diarrhée avant les examens ou les maux de tête dus au stress et à la pensée excessive. Donc l’Ayurveda ne traite pas seulement le corps, mais aussi l’esprit et l’âme. Même l’OMS a inclus la santé mentale et spirituelle dans la définition de la santé en dehors de la santé socio-économique et physique

 

Causes de la dépression

• Les déséquilibres neurochimiques comme la sécrétion et la synthèse de ni l’épinéphrine et la sérotonine qui à leur tour affecte le rythme circadien

• Facteurs héréditaires

• Changements saisonniers en particulier la saison d’hiver,  ou pays froids avec moins de lumière du soleil

• Facteurs physiologiques : grossesse, post-partum et ménopause

• troubles iatrogènes

• Exposition excessive aux ondes électromagnétiques (télévision, ordinateur, téléphones portables, antennes etc )

• Perte d’un être cher, tromperie  etc

Symptômes

Les symptômes de la dépression surviennent lorsque chaque dosha sont associés à Tamas / l’inertie de masse de l’esprit.

• Dosha Vata associé à la nature tamasique aura des inquiétudes excessives, sentiment de désespoir, pessimisme, sentiment de culpabilité, dévalorisation ou impuissance, angoisses, peurs, phobies, terreurs, délires, compulsions, discours hors de propos, monologue ou dialogue avec soi, déficit d’attention, bi-polarité, hallucinations auditives, irritabilité, agitation, difficulté à se concentrer et se souvenir des détails, difficulté à prendre des décisions, insomnie, réveil matinal, perte d’appétit, douleurs musculaires.

• Dosha Pitta associé au tamas donnera des pensées suicidaires et même des tentatives de suicide, des meurtres et des hallucinations visuelles, des maux de tête et des problèmes digestifs qui ne se relâchent pas, même avec les traitements. Il provoque également la comparaison, la domination, la critique, la jalousie, la frustration, l’obsession, le territorialisme, la colère, la rage et la violence.

• Dosha Kapha associé au tamas produira la tristesse et le sentiment de vide, la mélancolie, les pleurs prolongés, l’entêtement, la dépression, la dissimulation, la thésaurisation, la catatonie, les hallucina-tions hyperesthésiques et kinesthésiques, la fatigue et la perte d’énergie, la perte d’intérêt pour les activités, le sexe, le sommeil excessif, la somnolence, même après un bon sommeil, la faim et l’indigestion.

Traitements

L’Ayurveda a le traitement le plus sûr pour la dépression, qui ne procure ni accoutumance, ni effets secondaires. Il existe 3 approches de traitement en Ayurveda :

• Daivavyapasraya :  Daiva signifie divin ou les actes de la vie passée, Vyapasraya signifie siège ou soutien. Il comprend des mantras et des prières, l’utilisation de pierres précieuses, des rituels, des oblations, des offrandes, des sacrifices comme le jeûne, la prosternation, les pèlerinages, etc. Ces méthodes créent la confiance et suppriment les peurs et les tendances pessimistes.

• Yuktivyapasraya : Yukti signifie la pensée logique ou la connaissance rationnelle. Ceux-ci comprennent les médicaments internes ainsi que les thérapies externes. Certaines plantes classiques comme Jyotishmati, Brahmi, Ashwagandha, Shankhapushpi, des compsés comme Saraswatvati, Mansyadi ghan vati, des préparations comme Brahma Rasayana sont bons pour la dépression. Shirodhara, Marma Abhyangam, Ksheeradhara, Takradhara et même Shodhana Chikitsa ou les thérapies de désintoxication Panchakarma sont bons pour la dépression.

• Sattvaavajaya : Cela implique une partie de conseil, qui est inévitable en tant que traitement rationnel. La personne en dépression n’a pas besoin de sympathie et ne veut pas que d’autres personnes s’immiscent dans sa décision de vie, mais doit être traitée avec empathie, des conseils appropriés et des médicaments adéquats.

La branche de l’Ayurveda qui traite des troubles mentaux, y compris la dépression, est appelée Bhutavidya ou psychiatrie ayurvédique. Le Bhuta, était initialement interprété comme les entités d’origine superstitieuse. Mais au 20ème siècle, dans une tentative d’éviter plus d’aspect épistémologique et discursif de Bhuta, ou idiomes vernaculaires de détresse, il a été réinterprété, comme idiome plus séculaire et scientifique , comme les bactéries, les virus et microbes, ou même les vecteurs qui provoquent des changements génétiques, qui ont confirmé le corps / esprit, corrélation de l’Ayurveda, et aussi l’aspect héréditaire des maladies, affectant l’esprit. Ainsi, le traitement de la dépression est expliqué de manière élaborée, dans les anciens textes ayurvédiques, sous le titre de psychiatrie ayurvédique (Bhutavidya)

Le traitement de la dépression par les médicaments psychiatriques conventionnels, pose plusieurs problèmes, comprernant des effets secondaires forts, qui affectent d’autres domaines de la vie. De plus, l’apparition de la dépression ne peut être empêchée par ces moyens; ils donnent juste un soulagement temporaire, au fur et à mesure qu’elle se déclenche. L’Ayurveda procure un moyen naturel et efficace de traitement de la dépression, améliore la clarté mentale et les fonctions cognitives, tout en prévenant les réapparitions dans une large mesure.

Facebook