Blog

Alimentation

Viruddha ahara

Compatibilité et Incompatibilité des aliments

 

 

Nous désirons tous avoir  une vie longue et saine. Pour atteindre cette situation, notre alimentation quotidienne, joue un rôle central. Le vieux dicton «Nous sommes ce que nous mangeons» devrait être ignoré totalement. Un régime qui a tous les nutriments essentiels, équilibrés, cuits d’une manière appropriée, où la consommation de deux ou plusieurs produits alimentaires non contraires dans les qualités de l’un à l’autre,  est considéré comme bon et sain pour le corps.  Ce qui est à l’opposé des paramètres précédents,  c’est-à-dire, des produits alimentaires non équilibrés, non cuits ou cuits inadéquatement, ou des produits alimentaires  différents  en  qualité de l’un  à l’autre, est considéré comme malsain, dangereux et incompatible avec une bonne santé. La consommation de ces aliments conduit à la formation inadéquate des Dhatus (des tissus de l’organisme), causant de nombreux rogas (maladies systémiques) dans le corps. Dans ce bulletin, nous verrons en détail sur Viruddha Ahara (Les aliments malsains / incompatibles) et les maladies causées par leur apport.

 

Vaidya Lakshmi Anoop

 

Viruddha Ahara (Aliments incompatibles)

 

Le sens littéral du mot Viruddha est opposé ou contraire.  La mauvaise association de nourriture (Samyog), mal produite ou produite d’une façon impropre (Sanskara), consommée en temps inapproprié durant  la journée ou dans la mauvaise saison,  est Virudhha Ahara (alimentation incompatible). Cela  peut conduire vers la formation de la maladie. Les aliments qui sont opposés dans les qualités ou qui ont  une action opposée sur les tissus, peuvent exercer des effets indésirables, si traités sous une forme particulière,  ou associés dans une certaine proportion ou consommés en temps inopportun. Certaines associations incompatibles, qui peuvent conduire à des maladies, sont expliquées ci-dessous. Une personne désireuse de vie saine et sans maladie devrait éviter les associations alimentaires incompatibles.

 

Certaines combinaisons incompatibles:

 

1) Desha Viruddha (Incompatibilité relative au lieu) – La consommation excessive de nourriture chaude et forte dans les régions sèches, et douce et onctueuse  dans les régions marécageuses et  humides, est un exemple de Desha viruddha.

 

2) Kaala Viruddha (Incompatibilité par rapport à la saison) – La consommation excessive de nourriture  épicée et forte l’été,  et la consommation d’aliments froids et secs en hiver, est un exemple de Kaala Viruddha.

 

3) Agni Viruddha (Incompatibilité vis-à-vis du feu digestif) : La consommation de nourriture digeste ou légère, lorsqu’il y a un fort feu digestif, et de nourriture lourde ou indigeste, lorsque le feu digestif est faible, est un exemple de Agni Viruddha

 

4) Maatra Viruddha (Incompatibilité par rapport à la quantité) – Par exemple, le miel et le ghee issu du beurre de lait de vache, consommés  en quantités équivalentes,  est incompatible.

 

 

5) Satmya Viruddha (Incompatibilité par rapport à l’habitude) – La consommation de nourriture, légère, digeste et sèche, par une personne, habituée à consommer de la nourriture lourde et onctueuse, est un exemple de Satmya Viruddha.

 

6) Dosha Viruddha (Incompatibilité par rapport au Dosha) – Un régime alimentaire, des plantes ou des traitements, similaires qualitativement par rapport au dosha dominant  d’une personne, peuvent être en contradiction avec ses habitudes alimentaires.

 

7) Sanskar Viruddha (Incompatibilité par rapport au mode de préparation) – Un autre exemple : le miel chauffé ou cuit, est considéré comme  un poison pour le corps, tandis que le miel cru est un nectar bienfaiteur.

 

8) Veerya Viruddha (Incompatibilité par rapport à l’état / force de la nourriture) – La consommation de nourriture énergétique, épicée ou chaude, et froide ensemble, au cours d’un repas, est incompatible. Un autre exemple :  La consommation de poisson et de lait.

 

9) Koshtha Viruddha (Incompatibilité par rapport au canal de digestion) – donner moins de nourriture énergétique, et moins de nourriture formant des selles importantes, à une personne constipée, et plus de nourriture énergétique et riche à une personne ayant un intestin mou ( pas trop actif).

 

10) avasthâ Viruddha (Incompatibilité avec le respect de l’état de la santé) – La consommation de nourriture, lourde  à digérer, d’aliments froids et onctueux qui aggravent Kapha, pour une personne après le sommeil, et la consommation de nourriture légère à digérer, d’aliments  fortement épicés et secs, qui aggravent Vata pour une personne après un effort physique ou sexuel, sont des exemples de avasthâ Viruddha.

 

11) Krama Viruddha (Incompatibilité par rapport à la séquence) – Boire de l’eau chaude après le miel et consommer de lait caillé ou yaourt le soir,  est incompatible.

 

 

12) Parihar Viruddha (Contre indication Incompatible) – Consommer de l’eau froide immédiatement après un thé ou un café chaud.

 

13) Upachaar Viruddha (Incompatibilité par rapport à un traitement) – La consommation de nourriture froide  après avoir pris du ghee.

 

14) Paaka Viruddha (Incompatibilité par rapport à la cuisson) – La cuisson des aliments avec une mauvaise huille,  une cuisson insuffisante ou trop longue qui peut brûler la nourriture pendant le processus de préparation.

 

15) Samyog Viruddha (Incompatibilité par rapport à la combinaison) – La consommation de banane ou de fruits aigres ou d’aliments acides avec du lait.

 

16) Hriday Viruddha (Incompatibilité par rapport à la palatabilité) – La consommation de nourriture désagréable au gout.

 

17) Sampad Viruddha (Incompatibilité par rapport à la qualité de la nourriture) – La consommation de nourriture non mature ou trop mature ou gâtée.

 

18) Vidhi Viruddha (Ne pas suivre les règles de l’alimentation est une incomptatilité) – Ne pas manger de nourriture chaude, onctueuse et en quantité appropriée, manger trop lentement ou trop rapidement, parler et rire tout en mangeant et manger sans concentration.

 

 

Maladies causées par Viruddha Ahara

 

Viruddha Ahara provoque diverses maladies de la peau, l’ascite (accumulation de liquide dans l’abdomen, plus précisément dans la cavité péritonéale), la fistule anale, intoxication, la distension abdominale,  fièvre, rhinite, raideur, gonflement, anémie. Les aliments incompatibles ne produisent pas de maladies chez ceux qui sont habitués à l’exercice physique, qui sont forts, qui ont un bon pouvoir digestif, qui sont habitués à eux par leur consommation habituelle, et qui consomment en petite quantité.

Le traitement des maladies causées par Virudhha Ahara est Shodhana  (Les thérapies purificatrices qui comprennent principalement les vomissements et la purgation) et Shamana (soins palliatifs avec des plantes et des mesures contraires à la nature de la maladie). On devrait progressivement cesser la consommation de produits alimentaires incompatibles et malsains et commencer à consommer des aliments sains, sans brusquerie, afin que les symptômes de sevrage en raison de l’interruption soudaine de substances malsaines, puissent être acceptés. En supprimant les aliments malsains et en consommant des aliments sains, les effets néfastes des produits malsains, diminueront, et les effets positifs des produits sains adoptés, augmenteront, ce qui permettra de retrouver un équilibre rétablissant la santé du corps. Ainsi, en traitant les maladies, causées par Virudhha Ahara, et en consommant des aliments sains en bonne quantité, la personne peut atteindre une santé et un bien-être optimaux.

Cet article est écrit par Vaidya Janaki Jayaraman, médecin consultant à Chakrapani Ayurveda Clinic & Research Center.