Blog

Grossesse

Massage prénatal  et  postnatal

 

La grossesse est un merveilleux voyage pour chaque femme si elle est prise dans le bon sens et l’Ayurveda l’aide à passer à travers ce voyage en douceur, par la lutte contre les complications, à sa manière naturelle. Une des méthodes qui est bénéfique pendant la grossesse et après l’accouchement, est  Abhyanga (massage ayurvédique)

Abhyanga nourrit le corps, assure un sommeil profond et procure une vie harmonieuse. Il soulage, améliore les capacités visuelles,  et est bénéfique pour la peau. L’Ayurveda stipule que les massages prénatals et postnatals sont bénéfiques pour une femme. Dans cet article nous allons discuter de l’importance de ces massages.

 

Le massage prénatal et postnatal et leurs avantages par le Dr Laxmi Lakshmanan

le Massage dans la grossesse est sécuritaire s’il est fait avec soin et prudence. Dans certains cas, le massage au cours des premiers trois mois, est déconseillé. Dans l’ensemble, et à de rares exceptions près, le massage pendant la grossesse est sécuritaire et bénéfique. Le massage postnatal est également bénéfique contre les douleurs résiduelles et aide à reprendre des forces.

 

Bénéfices et apports pour la santé

  1. Le massage pendant la grossesse a deux avantages, physique et mental. Il aide à détendre le corps et l’esprit de la femme enceinte.
  2. Masser le corps aide à la relaxation et le renforcement des muscles, des articulations et des os. Il soulage les douleurs prénatales et postnatales, vécues par la femme. Recevoir des massages régulièrement, aide le corps et le rend prêt à supporter toutes les douleurs et les blessures pré et postnatales.
  3. Le massage des seins permet d’éviter les vergetures et maintient leur tonicité.
  4. Le massage des jambes et des pieds, contribue à induire la relaxation profonde et éviter les crampes et les douleurs.
  5. Le massage de la tête, permet à l’esprit de se détendre, induit le sommeil , soulage le stress et l’anxiété.
  6. Si massage quotidien est fait à partir des premiers jours de la grossesse, les vergetures peuvent être facilement évitées.

 

Les techniques de massage

Il existe différentes techniques utilisées dans le massage, avant la grossesse, pendant la grossesse et après l’accouchement. Ils peuvent être classés dans les 5 catégories suivantes.

  1. Avant la conception
  2. Après la conception jusqu’à trois mois (1er trimestre)
  3. Du 4ème au 6ème mois  (2e trimestre)
  4. De 6ème mois au 9ème mois (3e trimestre)
  5. Après l’accouchement ou massage postnatal

 

Abhyanga avant la conception

Le rituel à suivre par le mari et la femme désireux d’avoir un enfant en bonne santé, se compose de massages à la fois pour l’homme et la femme. Abhyanga, ne nécessite pas de précautions particulières, sauf qu’il doit être pratiqué d’une manière appropriée pour les hommes et les femmes. Les huiles qui augmentent la force (Bala vardhana), comme l’huile Bala Ashwagandha, sont généralement utilisées.

 

Les massages avant la conception, procurent les bénéfices de santé suivants :

Si le massage est fait correctement, il assure régulièrement la nourriture de tous les dhatus (tissus de l’organisme), et donne ainsi une bonne santé à la mère et au père, ce qui est l’une des exigences pour une descendance saine. Il fournit la force au corps et aux organes reproducteurs, ce qui aidera à minimiser les douleurs du travail au moment de l’accouchement.

Au fur et à mesure de l’avancement de la grossesse, différentes parties du corps prennent forme. Il est donc nécessaire que, outre l’alimentation interne, fournie par la prise de nourriture, l’alimentation externe correspondant à la formation de différents organes, doit également être assurée. Une des procédures qui peut être suivie dans ce cas, est celle du massage. Il est une partie intégrante des soins prénatals et postnatals, et nous allons donc les voir en détail.

 

Positions et précautions du massage

La femme enceinte doit être positionnée afin qu’elle soit très à l’aise, en prenant soin de ne pas mettre la pression sur l’abdomen et la poitrine. Certaines techniques de massage, comme le massage des tissus profonds, ne sont pas bonnes. Une attention particulière doit être prise tout en massant l’abdomen. Une application douce de l’huile, plutôt qu’un massage,  est préférable pour l’abdomen.

 

Huiles à utiliser

Pour une femme en bonne santé les huiles suivantes sont conseillées. Des huiles différentes sont utilisées,  en fonction des conditions de santé et du prakriti (constitution).

  1. Pour le corps, une huile qui est plutôt rafraichissante, favorise la force et atténue vata, doit être utilisée.  l’huile  Dhanwantara.
  2. Sur les seins, l’huile de sésame ou l’huile de coco ou l’huile de ricin peuvent être utilisées.
  3. Sur la tête, une huile rafraichissante, qui induit le sommeil et calme le corps, doit être utilisée. l’huile Kshirabala.

 

Massage pendant les premiers trois mois

Selon l’Ayurveda, dans les trois premiers mois après la conception, le fœtus est une gelée informe, dépourvue de matières solides. Il est donc très faible et incapable de recevoir tout type de choc ou d’irritation, ou de faire face à des changements soudains de l’environnement.  Donc, le massage de la tête est seul conseillé. Une application douce sur l’abdomen peut être faite, avec beaucoup de précautions.

 

Massage pendant les seconds trois mois

Le massage peut être effectué sur toutes les parties du corps, à l’exception de l’abdomen. Sudation et compresses chaudes doivent être évitées sur l’abdomen et les seins.

  1. Pour la rétention d’eau dans les jambes et les varices, un léger massage peut être effectué du bas vers le haut, suivie par Nadi sweda (vapeur localisée), ou une serviette chaude.
  2. Pour la pression artérielle, bras et jambes sont massés de manière similaire. Une pression légèrement accentuée, contribue à améliorer la circulation diminuant ainsi la pression artérielle.
  3. Pour éviter les douleurs et les fissures sur les mamelons, ainsi que l’affaissement des seins, la poitrine doit être massée avec des mouvements ascendants et des mouvements circulaires, en particulier les mamelons. Pas de vapeur ou compresses chaudes.
  4. Pour l’abdomen, seule une application d’huile est conseillée pour prévenir les vergetures. Pas de massage, de vapeur ou de compresses chaudes.

 

Massage pour les trois derniers mois

Le massage au cours du troisième trimestre, de haut en bas, permet d’éliminer vata et donc de meilleures chances d’un accouchement normal. Il aide également à réduire les douleurs de l’accouchement.

 

Procédure du massage postnatal

  1. Pour la mère après l’accouchement, le corps devrait être légèrement massé avec de l’huile qui atténue vata et donne de la force à l’organisme. En particulier la région abdominale doit être bien massée afin qu’il n’y ait pas de complications à cause de la contraction soudaine de l’utérus.
  2. Puis la région abdominale doit être fermement massée en remontant, ou en enroulant et déroulant depuis le nombril, avec un chiffon doux, pour atténuer les contractions de l’utérus et l’aider à retrouver sa forme.
  3. L’huile est appliquée sur les seins, et les mamelons en particulier, pour éviter qu’ils soient douloureux, et éviter aussi leur fissuration, qui survient généralement après l’accouchement lorsque l’allaitement est commencé.
  4. Egalement des bains avec de l’eau bouillie et des plantes, qui atténuent vata comme les feuilles de Moringa, Vitex negundo, Tamarind ou les racines de dasamoola, sont recommandées. Cette procédure doit être suivie pendant 7 jours, et peut être poursuivie jusqu’à 40 jours.

 

Avantages du massage postnatal

  1. Ceci est un traitement très important pour aider l’utérus à retrouver son état initial, et pour que le corps retrouve une forme parfaite.
  2. Il contribue à renforcer les muscles abdominaux, et les muscles du dos.
  3. Il apaise l’esprit et aide à retrouver les forces perdues pendant la grossesse et l’accouchement.