Blog

De l’allopathie à l’Ayurveda

Comprenant l’approche holistique ayurvédique à une vie saine, de nombreux médecins allopathes, prescrivent des médicaments Ayurvediques et des médecins ayurvedistes obtiennent une partie de leur activité par les médecins allopathes. ( ceci se passe en Inde)

Ayurveda et allopathie devraient être complémentaires l’une de l’autre. Un système intégré adéquate de la médecine devrait signifier que des médecins qualifiés des deux courants travaillent ensemble. Ainsi, si un médecin allopathe pense qu’une affection particulière pourrait être soignée efficacement par l’Ayurveda, il devrait diriger le patient vers le médecin Ayurvediste. Cette pensée est basée sur le récent rapport publié dans le journal Daily News Analysis.

Vaidya Lakshmi Anoop

De l’Allopathie à l’Ayurveda

Selon l’Ayurveda, la santé n’est pas seulement l’absence de maladie, mais un état complet de bien-être physique, mental, social, spirituel et environnemental. Tout en faisant un choix entre le système occidental et oriental de la médecine, la combinaison des deux, devrait être la bonne réponse. L’Ayurveda met l’accent sur des ingrédients végétaux et minéraux pour le corps, toujours couplés avec leurs supports organiques naturels, de sorte que le corps peut faire son choix et son auto régulation. Le corps humain les reconnaît comme des aliments, et extrait ainsi seulement ce dont il a besoin.

Aujourd’hui, l’approche occidentale est orientée vers le progrès dans le traitement des maladies aiguës dans le but bien sûr de sauver des vies, alors que quand il s’agit de maladies chroniques, l’approche occidentale n’a pas beaucoup évoluer. Le modèle occidental a été conçu sur le concept de la compréhension du mécanisme de la maladie, alors que le modèle oriental, est basé sur la l’approche philosophique de la compréhension de l’origine de la maladie.

Cause première

Vous pouvez arracher les feuilles et couper les branches d’un arbre, cet arbre ne mourra jamais … parce que sa croissance, semblant venir de ses feuilles et de ses branches, vient en fait de ses racines.
L’Ayurveda a compris depuis longtemps, que la cause première de sa croissance, vient de ses racines, et s’appuie sur cette compréhension pour éradiquer la maladie du corps. C’est pour cela que l’Ayurveda tend vers le bien-être et un état de guérison complet, et vers un retour à la normale plus naturellement. L’Ayurveda considère la détoxification comme prioritaire dans les traitements, et considère que tant que les facteurs causant les maladies sont présents dans le corps, les affections réapparaitront indéfiniment.
Comme les sciences modernes croient qu’en supprimant les signes et les symptômes de la maladie, cela contribuera à éliminer de l’organisme, les facteurs causant la maladie. Dans l’allopathie, on croit cacher la poubelle sous la peau. En traitant les dépendances par le modèle occidental, on va par exemple, demander au patient d’arrêter de fumer. Alors que, l’approche orientale va traiter les origines de la dépendance au niveau de l’esprit, et motiver ainsi les circonstances dans lesquelles le patient pourra combattre lui-même sa dépendance.

L’Ayurveda : une approche holistique

L’Ayurvéda utilise le corps comme la base de gestion de la guérison interne. Le concept de Vata, Pitta et Kapha va aide à décider du bon mode de vie pour tout individu. Équilibrer les trois doshas aidera à faire régresser et contrôler la maladie. La même chose est faite par l’utilisation d’une bonne alimentation, de massages appropriés, de thérapies d’élimination, aromathérapie, etc.

L’Allopathie traite le corps en prenant en compte la partie affectée. C’est absolument objectif mais incomplet. Un cardiologue sera ainsi impuissant à traiter les ulcères. L’Ayurveda a une approche holistique et prend le corps dans son intégralité. Il parle de bien-être physique, psychologique, spirituel, économique et social et ainsi de bien-être complet. Pour l’Ayurveda, le bien-être est un ensemble complet, pas une solution partielle.

L’Ayurveda a ses propres principes et suit strictement ses principes. Cette évidence est définie d’une façon particulière par l’Ayurveda. L’Ayurveda suit la nature, cela signifie qu’il suit directement une sagesse naturelle et une vérité universelle. C’est la raison pour laquelle les chercheurs en Ayurveda ont mis l’accent sur la pensée que l’Ayurveda n’a ni commencement, ni fin. L’Ayurveda représente tout ce qui est vivre la vie. Donc, le régime alimentaire et le mode de vie sont les principales préoccupations de l’Ayurveda. Les médications ne sont pas aussi importantes que l’hygiène de vie, et l’hygiène alimentaire, qui doivent être strictement suivies dans les protocoles ayurvediques.

L’Ayurveda par rapport à l’Allopathie

Toute science et tout système scientifique a ses avantages et ses inconvénients, mais en général, nous sommes tenus dans l’ignorance à propos des effets néfastes de certains systèmes, et ces systèmes sont toujours présentés comme les meilleurs, ce qui est souvent très loin de la vérité.
De nombreux médicaments ayurvédiques ont été trouvés de loin, supérieurs à leurs homologues allopathiques. La médecine moderne, de nombreuses fois, néglige le fait, que lorsque deux patients atteints de maladie similaire, prennent les mêmes médicaments, ils n’ont pas forcément le même effet sur les deux, parce que chaque maladie est une maladie psychosomatique qui nécessite un traitement individuel. Les sciences médicales naturelles modernes comprennent la valeur de la nature, mais elles n’ont aucune aide naturelle pour le corps. Elles croient seulement aux médicaments chimiques et synthétiques. L’Ayurveda est une médecine tout à fait naturelle, et suivre la nature est la seule façon d’atteindre le bien-être complet.

Le système allopathique, bien plus rapide, a beaucoup d’effets secondaires et n’éradique pas complètement la maladie. Il traite les symptômes et non la cause. Il y a de nombreux cas où la maladie revient après un certain temps. L’Ayurveda est un processus lent, mais il traite la cause et les symptômes sont finalement éliminés.

Des médecins allopathes prescrivent des médicaments ayurvédiques

La voie de la médecine moderne, de travailler sur la prescription de certains médicaments spécifiques, pour une maladie spécifique, est maintenant quelque peu en train de changer. Les scientifiques et les médecins modernes, se rendent compte maintenant que ce qui fonctionne pour certains, peut ne pas fonctionner pour d’autres. Des études sont en cours maintenant, pour rendre les médicaments plus personnalisés, quelque chose qui, en Ayurveda a été fait depuis des centaines d’années.

L’Ayurveda fonctionne sur les principes de types de corps, c’est à dire que chaque être humain est fait de différentes combinaisons d’éléments. Ainsi, pour la même maladie, des personnes différentes bénéficieront de médicaments différents. L’avenir de la médecine moderne, c’est ce qui a déjà été découvert dans l’ancien système de médecine de l’Ayurveda. La vie fait un cercle complet. Les soins ayurvédiques sont personnalisés selon les problèmes de santé de chacun et les constitutions physiques et mentales qui sont décelées après le diagnostic du pouls, le diagnostic de la langue, etc. Alors, pensez à consulter un véritable médecin de l’Ayurveda, afin de prendre avec certitude les compléments alimentaires qui seront efficaces pour vos problèmes de santé.