Maladie

La ménopause

La ménopause est l’étape dans la vie d’une femme lorsque le cycle menstruel s’arrête. Ce n’est pas une maladie mais un processus naturel dans la vie d’une femme. Cependant, quand une femme entre en période de ménopause, cela peut s’avérer physiquement et mentalement traumatisant, et entrainer des complications. Quand une femme n’a pas ses règles pendant douze mois consécutifs, elle entre dans la phase de la ménopause. Le cycle des menstruations est appelé Raja dans l’Ayurveda. Pour cette raison, l’arrêt des menstruations d’une façon permanente, c’est à dire la ménopause, est appelé comme Raja Nivrutti, qui signifie littéralement la retraite des règles.

Chaque femme doit subir la ménopause, mais les symptômes sont très personnels. Seules quelques femmes ont la chance de n’avoir aucun symptôme inquiétant. L’étendue de la gravité varie considérablement d’une femme à l’autre. Des compléments alimentaires d’herbes ayurvédiques, avec une hygiène alimentaire appropriée et un mode de vie adapté à ce changement, contribuent à faciliter la transition de la ménopause. Dans ce bulletin, nous allons discuter de l’opinion de l’ayurvéda sur la ménopause et les suppléments à base de plantes qui peuvent être recommandées.

Vaidya Lakshmi Anoop

Faciliter la ménopause avec l’Ayurveda

Généralement, une femme est dite être entrée en ménopause, s’il n’y a pas eu de flux menstruel pendant au moins un an. Cette fin de vie naturelle de reproduction chez la femme se produit généralement entre 45 et 55 ans. La baisse de l’écoulement du flux se produit lentement, mois après mois. Une fois qu’elle entre dans cette phase, elle n’est plus fertile.

Dans l’Ayurveda, la ménopause est liée au vieillissement, qui est l’étape dominante de Vata. La ménopause est un point culminant des trois doshas du corps de la femme. Les règles elles-mêmes sont pitta, tandis que la femme peut prendre du poids pendant cette période, ce qui indique un déséquilibre de Kapha. Cet état peut influer sur son humeur et son sommeil, et il se produit une augmentation du dosha vata.

Les symptômes de la ménopause se produisent en raison de la pollution d’un ou plusieurs doshas, principalement le dosha Vata. Les symptômes sont vécus par 75-85% des femmes. Une alimentation contenant de la nourriture épicée, de l’alcool, trop de caféine et un mode de vie stressant, peut aggraver le déséquilibre.
Un mode de vie malsain, ou tous les doshas sont pollués, conduit à Ama (production de toxine métabolique), qui provoque la formation de Srotorodha (obstruction des Artava Vaha Srotas ou canaux menstruels), et affecte donc le bon fonctionnement des hormones principales, symptômes de la ménopause. Donc, ces symptômes sont en fait la réponse du corps à l’individu, pour lui rappeler de ralentir ce mode de vie malsain.

Classement ayurvedique des signes et symptômes de la ménopause

Symptômes de la ménopause de type Vata ont tendance à inclure la nervosité, l’anxiété, la panique, les sautes d’humeur, la sécheresse vaginale, des périodes de règles irrégulieres, l’insomnie, la constipation, des palpitations, des ballonnements et des douleurs articulaires.

Femmes présentant des symptômes de type Pitta sont souvent sujettes à la colère, l’irritabilité, bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, des saignements menstruels excessifs, infections des voies urinaires, chute de cheveux excessive, des éruptions cutanées et l’acné.

les femmes présentant des symptômes de type Kapha, sont sujettes à l’apathie, le gain de poids, œdème, des sensations de lourdeur du corps, de la lenteur, de la léthargie, la rétention d’eau, des infections, manque d’énergie, à la déprime, un manque de motivation, et une digestion lente.

Gestion ayurvedique de symptômes de la ménopause

L’Ayurveda préconise un traitement holistique du syndrome de la ménopause en utilisant diverses herbes et offre une option fiable pour le traitement conventionnel. Les herbes aident à gérer les symptômes de la ménopause, assurant la sécurité contre les risques associés qui se produisent avec des hormones synthétiques.
Elles possèdent certains phyto-œstrogènes. L’œstrogène ou phyto-œstrogène se connecte avec les récepteurs d’œstrogène de l’organisme, et permet aux hormones de fonctionner correctement, et ainsi faciliter la transition vers la ménopause.

Quelques herbes couramment utilisés sont efficaces et facilitent la transition

Anethum Sova (Mishreya) agit comme un emménagogue qui confère des ingrédients actifs, et augmentent l’approvisionnement en sang dans la région pelvienne et de l’utérus.

Saraca Indica (Ashoka) est le meilleur tonique utérin qui renforce les muscles de l’utérus et réduit les pertes vaginales et les douleurs.

Trigonella foenum graecum (Methika) contient des saponines œstrogène, qui aident à améliorer les fonctions de l’utérus, réduire l’excès de graisse et le niveau de cholestérol LDL et des triglycérides, sans risque et naturellement.

Asparagus racemosus (Shatavari) est un phyto-œstrogène qui aide pour les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, l’anxiété, etc et améliore la libido.

Hemidesmus Indicus (Sariva) est un purificateur du sang et corrige le Rasa et Rakta dhatu, et est donc efficace aussi contre les bouffées de chaleur.

Emblica Officianalis (Amalaki) est un anti-oxydant, régénérateur et possède des propriétés anti-vieillissement, favorisant ainsi la santé de tous les organes, y compris l’utérus. C’est un bon tonique cardiaque, tonique pour les cheveux et un activateur de teint.

Ces herbes traitent presque tous les changements de la ménopause sans effets secondaires et ont un effet parallèle comme thérapie de remplacement des hormones de synthèse.

Certaines préparations classiques mentionnées dans les textes ayurvédiques, aidant à lisser la transition des symptômes de la ménopause, sont Chandraprabha vati, Phala ghrita, Pushyanuga Churna, etc.