panchakarma

Pancha Karma

Par Dr Pawan Kumar

Pancha signifie 5 et Karma signifie thérapie. Donc Pancha Karma et Penta Bio purification sont les cinq thérapies de purification du corps.

Les cinq mesures de bio-purification sont :

Vamana : thérapie par le vomissement, thérapie émétique
Virechana : thérapie de purgation
Asthsapana Basti : thérapie par décoction, par lavement
Anuvasana Basti : thérapie de lavement à l’huile.
Nasya : administration nasale

Avant la bio-purification, il y a un processus de préparation connu sous le nom de Purva Karma : les mesures préparatoires. Il y a seulement deux thérapies pour la préparation du patient : Snehana, thérapie à base d’huile, et Svedana , sudation. Mais si le patient souffre d’indigestion ou de digestion difficile, des drogues (Pachana) sont prescrites avant l’administration du Snehana. La thérapie Pachana peut donc être aussi une des mesures préparatoires.
La thérapie Pachana est pratiquée en particulier dans les thérapies Vamana et Virechana, dans lesquelles de grandes quantités de substances sont administrées oralement pour préparer au Snehana. Le Pachana n’est pas administré avant les thérapies Basti et Nasya.

Après les thérapies majeures de Karma, en particulier dans les thérapies de lavement et de purgation, il est essentiel de se soumettre au Pashchata pour un temps. (soin post traitement.). Il existe une alimentation spécifique appelée Samsarjana Krama à suivre avec des précautions particulières.
Selon l’ayurveda, les maladies sont initiées quand le déséquilibre des doshas interfère avec les tissus. Si l’interaction est modérée elle peut être résolue de manière pacifique : on utilisera les mesures de traitement Shamana. Mais si l’interaction est sévère et chronique, alors les déchets accumulés et les matières toxiques doivent être éliminer et il faut recourir au cinq mesures de bio-purification. Le Pancha Karma est donc principalement un traitement pour les maladies dégénératives et chroniques causées par une corruption excessive des doshas et qui sont difficiles à soigner.

En plus de ça, la thérapie est utile pour prévenir les maladies. Par exemple, si la thérapie de lavement et de purgation est effectuée juste avant le printemps, alors on évitera les désordres de Kapha. De même, la thérapie de purgation pratiquée avant l’automne ou la thérapie Basti utilisée avant la saison des pluies, peut prévenir respectivement les désordres du Pitta et de Vata.

En suivant ces régimes adaptés aux saisons, la santé et la longévité sont promus et le processus de vieillissement est ralenti.

Le Rasayana et le Vajikarana sont deux thérapies qui participent à la promotion de la santé. Mais avant l’administration de ces deux thérapies, il est nécessaire de purifier le corps avec le Pancha Karma pour recevoir les effets optimums de ces mesures de santé.

Le Pancha Karma est donc d’une importance égale dans les deux principaux objectifs de l’ayurveda : la promotion de la santé chez les personnes saines et la guérison des malades.

Le Concept ayurvedique de purification systémique.

Selon l’ayurveda, la thérapie Vamana (vomissement) n’est pas seulement un moyen de vider le contenu de l’estomac mais aussi une manière de remédier aux maladies systémiques causées par  Kapha. De même, le Virechana et le Basti ne sont pas seulement des moyens de déboucher les intestins mais permettent de traiter les désordres systémiques de Pitta et de Vata.
Le Nasya est un traitement des maladies internes de la tête et des organes situés au dessus des clavicules.
La thérapie Pancha Karma est considérée comme la meilleure car elle évite tout risque de récurrence de la maladie en éliminant les déséquilibres du Dosha. D’un autre coté, le Dosha, pacifié par le traitement Shamana peut conduire à la récurrence.

Pour cette raison, cette thérapie est préférable pour le traitement des maladies chroniques.

De plus, toutes ses mesures ont une double action : systémique et locale. Par exemple, le Vamana est la meilleure thérapie pour l’élimination de Kapha déséquilibré situé partout dans le corps, et en même temps elle purifie aussi l’estomac par ses actions de lavement. De même, en plus de leurs effets sur  Pitta et  Vata, les thérapies de Virechana et Basti purifient les intestins. La thérapie Nasya purifie le trajet respiratoire et les sinus en plus d’éliminer le Dosha déséquilibré hors de la tête.
Pancha Karma : une thérapie d’action rapide.

C’est une thérapie qui agit rapidement. Durant la thérapie Vamana Karma, le vomissement peut commencer 48 minutes après l’administration de la drogue et dans le Niruha Basti on voit les résultats dans les 48 minutes. De même, le processus de Virechana montre des résultats au bout de quelques heures et le processus de Nasya est bénéfique au bout d’une heure.

L’Amashaya, l’estomac, est le lieu de l’action de kapha. Le principe actif des drogues de Vamana est absorbé dans le système circulatoire ou il rejoint le site de lésion qui peut s’effectuer à un niveau cellulaire. Ensuite, il brise le noyau du Dosha et permet de rejeter les substances toxiques qui sont dans le corps. L’action de vomissement permet d’expulser les substances toxiques du corps. De plus, il est généralement considéré que les drogues administrées oralement, sont un bon moyen de traiter les maladies qui naissent dans l’estomac, puisqu’il est le site principal de Kapha.

Le Pachyamanashaya, l’intestin grêle, est le site d’action du Pitta. Le Virechana qui est administré oralement dans un estomac vide est absorbé rapidement et entraîne les toxines dans l’intestin ou elles sont éliminées du corps par l’action purgative.

Le Pakvashaya , gros intestin est le site d’action de Vata, et le Basti administré directement dans le colon , élimine complètement le Vata, et résous les désordres systémiques et locaux de Vata.

Ses dynamiques pharmaceutiques

Comme on l’a mentionné plus haut , c’est une thérapie qui traite à la fois les maladies locales et systémiques lorsque elles se situent au niveau cellulaire. Généralement la thérapie agit rapidement et apporte des effets bénéfiques au bout d’une période stipulée. Les drogues doivent être absorbées rapidement par la circulation sanguine pour rejoindre les sites des lésions. Le site de la maladie doit être démantelé rapidement et les matières maladives doivent être expulsées vers l’organe du système gastro-intestinal approprié qui puisse permettre l’élimination par l’orifice le plus proche. Donc pour toutes ces actions multiples de Shodhana qui doivent être accomplies très vite, les drogues Virya et Prabhava (pharmaceutiques) sont d’une très grande importance. Les herbes pures et fraîches sont importantes dans ce contexte.